Vous avez dit "audit"?


Le mot audit est le résultat de la contraction de la préposition « à » et du déterminant « ledit » (qui a été dit à…) ? Il vient du latin « audire » qui signifie écouter. C’est la capacité à dire, à officialiser la réalité par la parole, et ne pas se contenter de l’écrit, et inversement c’est-à-dire, des procédures écrites et théoriquement applicables.

Anciennement ce terme était utilisé pour désigner le contrôle, ce qui est aujourd’hui toujours un peu le cas. Lorsqu’on entend audit, on pense vérification, expertise, évaluation sur la recherche de conformité entre l’existant et un référentiel spécifique. Le terme est plus que courant aujourd’hui, on parle d’audits dans tous les domaines ou secteurs. Aussi, nous parlerons de deux types :

  • Les audits internes

  • Les audits externes

Il est fréquent d’entendre parler d’audit interne, ce type d’audit est réalisé par l’organisme lui-même pour des raisons internes et peuvent constituer la base d’une auto-déclaration de conformité. Ils peuvent être opérationnels ou stratégiques suivant l'approche retenue. Cela signifie que l’organisme doit former à l’audit interne quelques-uns de ses salariés de façon à ce qu’ils puissent à des intervalles réguliers, selon un programme d’audit prédéfini, audit l’ensemble des services. Dans le cadre d’une démarche de certification par exemple, ils constituent une étape de préparation. Ils sont appelés « audit de première partie » Les résultats de ces audits, le constat d’écarts peut constituer une occasion d’amélioration.

Les audits externes, eux sont souvent appelés audits de tierce-partie ou de seconde partie, selon les auditeurs. Ils sont réalisés par une entité externe, des prestataires, consultants etc. Ils peuvent constituer, comme tout audit, une base d’amélioration pour l’entreprise. Pour ce type d’audit également, un programme doit être établit à l’avance, et une préparation doit être faite par l’entreprise auditée. De même, ils peuvent être effectués par l’entreprise auprès de ses fournisseurs, afin de se rassurer qu’ils répondent bien à ses critères de sélection.

Le référentiel sur lequel sont basées les exigences d’un audit, est l’ISO 19011 qui propose:

  • Une explication claire des principes de la gestion de l'audit des systèmes.

  • Des conseils sur la gestion des programmes d'audit.

  • Des conseils sur la conduite des audits internes ou externes.

  • Des conseils sur la compétence et de l'évaluation des comptes.

Ainsi chaque entreprise, ou personne souhaitant avoir une connaissance sur les directives d’audit peut se baser sur la norme en sa version 2011.

Manageo Conseils a lancé son planning du deuxième semestre 2018, La Formation à l’Audit Interne ouverte à tous est prévue du 25 au 27 de ce mois !


54 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon